Le voyage des Grues cendrées

La Grue cendrée se reproduit dans 20 pays qui couvrent un territoire allant de l’Allemagne à la Sibérie Orientale.

La femelle pond, en général deux œufs, dans un nid posé au sol et entouré d’eau. Le couple couve, pendant 30 jours, les œufs qui donneront des poussins capables de voler au bout de 10 semaines.

Alors que les Grues qui empruntent la voie orientale traversent la Hongrie, pour atteindre l’Ethiopie et le Soudan, les Grues de la voie occidentale se rassemblent, d’août à octobre sur quelques secteurs en Suède et en Allemagne.

A partir de début octobre, ces Grues traversent l’Europe occidentale pour rejoindre leurs sites d’hivernage : Lorraine (plus d’un millier d’oiseaux), Champagne Ardenne (entre 3 000 et 8 000 oiseaux), centre de la France (près de 3 000 Grues), Aquitaine (30 000 Grues), Midi Pyrénées.

Les Grues qui ne s’arrêtent pas en France rejoignent l’Espagne. Plus de 40 000 Grues stationnent dans la Lagune de Gallocanta alors que les autres oiseaux se dispersent dans toute l’Estrémadure.

A partir de février, les Grues entament la migration de retour vers leurs zones de nidification où les couples vont se disperser, au sein de vastes étendues de marais, de tourbières, de forêts marécageuses pour pouvoir se reproduire.