Les bassines

Les bassines sont des plans d’eau issus de l’accumulation de l’eau de pluie dans les dépressions créées au milieu des zones de remblai. Généralement de taille réduite et peu profonds, ces milieux sont comparables aux lagunes des Landes de Gascogne et se sont développés sur un substrat plutôt sableux. Leur eau est très acide.

La particularité des ces milieux réside dans le développement de tapis de sphaignes, sorte de mousses participant au processus de formation de la tourbe. Ce phénomène est peu commun car la plupart des tourbières du Sud-Ouest se sont formées à l’occasion des périodes de glaciation.

Les bassines constituent un habitat très favorable pour la faune : libellules, batraciens, reptiles, écrevisses, oiseaux d’eau, …

La végétation des bassines varie en fonction de l’hydromorphie :

  •  dans l’eau, se développent des hydrophytes tels que le Potamot à feuilles de renouée, le Myriophylle épineux, les Utriculaires,…
  • sur les rives, les espèces, qui s’installent, forment des ceintures végétales bien caractérisées allant des Scirpes et Sphaignes aux Joncs, puis aux plantes carnivores et enfin aux fougères.