Les milieux pelousaires

Les pelouses sèches sont des formations végétales apparues spontanément sur la plupart des milieux remaniés.

Ces formations végétales sont clairsemées et se caractérisent par la présence d’espèces de petite taille comme le Bec de grue ou le Mouron rouge.

Les mousses et lichens sont omniprésents sur ces milieux pelousaires.

Le substrat sableux, sec et ensoleillé, permet, par endroit l’apparition d’espèces à affinité méditerranéenne : Lotier à feuilles étroites ou Lupin réticulé.

Deux stations de Sérapias à petites fleurs, espèce protégée d’orchidée, ont été découvertes à Arjuzanx.

Dans ces milieux ouverts ont été recensés divers passereaux d’intérêt patrimonial : Fauvette pitchou, Pipit rousseline, Pie grièche écorcheur, Alouette lulu, Bruant proyer, Linotte mélodieuse.

Ces milieux accueillent, en outre, de nombreux insectes, dont les orthoptères, criquets, grillons et sauterelles, et constituent des territoires de chasse de prédilection pour de nombreux rapaces du site.